Consulter un ostéopathe quand on est une femme enceinte

La grossesse provoque de nombreux changements sur le corps féminin. Par exemple, la colonne vertébrale se cambre à cause du poids du bébé. Le bassin et le ventre basculent en avant. Les articulations font souffrir. De même, les maux de grossesse apparaissent.

Il est possible de préparer le corps à ces désagréments et de prévenir les symptômes avec l’ostéopathie. Les ostéopathes spécialistes de la femme enceinte sont les plus qualifiés pour effectuer cet accompagnement tout au long de la grossesse. Le but étant d’améliorer le bien-être général de la future maman et de bien préparer l’accouchement.

L’ostéopathie pour bien vivre sa grossesse

L’ostéopathie est une solution de médecine alternative pour aider la femme enceinte à vivre sereinement sa grossesse. Pendant le premier trimestre, elle peut soulager les nausées, les migraines, les étourdissements et les signes de grossesse souvent indissociables à cette période.

Durant le second trimestre, l’ostéopathe applique des manipulations osseuses et musculaires pour faire disparaître ou du moins atténuer les douleurs musculaires au niveau du thorax, du dos, des fesses, des jambes, des mains… Ces techniques s’avèrent également utiles en cas de troubles de sommeil ou de crampes.

L’ostéopathie est aussi recommandée chez la femme enceinte pour mettre fin à l’inconfort, l’hypertension, aux reflux gastriques, aux varices, aux pressions sur le bassin et aux troubles fonctionnels fréquents au troisième trimestre de la grossesse. Le praticien ostéopathe examine à l’aide de ses mains les origines des malaises et utilise les techniques appropriées pour rétablir le bon fonctionnement du corps.

L’ostéopathie pour préparer l’accouchement

Hormis les tensions, les lombalgies, les sciatiques etc., les gynécologues orientent également les femmes enceintes chez l’ostéopathe, généralement vers le dernier mois de grossesse pour la préparation à l’accouchement.

À ce stade, les techniques ostéopathiques permettent de préparer le bassin au travail. L’ostéopathe s’assure que le corps de maman bouge correctement et que le bébé est dans la bonne position (tête en bas).

Dans le cas contraire, il peut effectuer des manipulations pour faciliter les mouvements du bassin et repositionner l’enfant qui se présente par le siège. Ici, il s’agit de faire de la place en manipulant le corps de la mère pour permettre au bébé de se retourner par lui-même. Des études démontrent qu’il y a moins de complications lorsqu’un accouchement est précédé d’un suivi ostéopathique.

Quelques précautions à prendre

La femme enceinte doit avoir l’aval de son médecin (gynécologue ou sage-femme) avant de voir un ostéopathe. L’ostéopathie est préconisée pour soulager les lombalgies, douleurs ligamentaires, sciatiques, dorsalgies, cervicalgies, problèmes de circulation, troubles gastriques, insomnies…

Elle est cependant contre-indiquée en cas de grande fatigue, de fièvre, de pertes, de contractions douloureuses… Seul le médecin est en mesure de déterminer si la prise en charge des pathologies dont souffre la patiente par l’ostéopathie est possible.

Il est vivement conseillé de se tourner vers un bon ostéopathe pour une intervention efficace et sûre pour la maman et le bébé. Il effectue un examen ostéopathique en tenant compte des derniers examens de la patiente. Puis il procède à des étirements, des mobilisations douces et des massages pour soulager le blocage en évitant les zones à ne pas manipuler.